L’Iran a démenti les allégations concernant le suicide d’une condamnée australienne

Le Haut Conseil iranien des droits de l’homme a démenti les allégations des médias occidentaux concernant le suicide d’une condamnée australienne.

L'Iran a démenti les allégations concernant le suicide d'une condamnée australienne

Le Haut Conseil iranien des droits de l’homme a annoncé que Kylie Moore-Gilbert est en bonne santé et qu’elle dispose de toutes les facilités prévues par le droit international, y compris les soins médicaux, les accès consulaires et les contacts téléphoniques avec sa famille.

Kylie Moore-Gilbert a été condamnée à 10 ans de prison par un tribunal de Téhéran pour avoir collaboré avec le régime israélien contre la République islamique d’Iran.

Les allégations des medias occidentaux concernant le suicide de cette citoyenne australo-britannique a été démenti par sa famille qui a déclaré dans un communiqué de presse que Kylie Moore-Gilbert va très bien et communique régulièrement avec sa famille aussi bien qu’avec l’ambassade de son pays à Téhéran.

D’après le correspondant du Haut Conseil iranien des droits de l’homme, Kylie Moore-Gilbert qui s’est lancée dans la lecture reçoit librement tous les livres qu’elle demande.

Сommentaires:

Chargement ...