Le parquet militaire a détenu trois gardes-frontières pour la contrebande

Trois gardes-frontières ont établi un canal de migration illégale et de contrebande.

Le parquet militaire a détenu trois gardes-frontières pour la contrebande

Les fonctionnaires du Département des services frontaliers de « Borgan » ont organisé un programme de transport illégal de marchandises et d’étrangers à travers la frontière de l’État pour un profit indu. Cela a été rapporté par le service de presse du parquet militaire de la région centrale.

Il est rapporté que trois gardes-frontières ont reçu un pot-de-vin de 300 dollars d’un citoyen moldave, pour ce montant, les assaillants allaient organiser le mouvement illégal d’étrangers et de marchandises à travers la frontière ukrainienne.

Afin de cacher leurs actions illégales, les gardes-frontières ont pendant un certain temps coupé l’alimentation du serveur du système « GART » au poste de contrôle local de Grabarovka-Oknitsa.

Il a également été établi que le 22 mai, ils ont laissé entrer deux étrangers avec 30 autres boîtes contenant différents types de cigarettes, 7 paquets de mélange à fumer et 8 boîtes contenant des préparations médicales Dimedrol, produites en Russie. Le montant total de la contrebande a fait de 2 810 820 hrivnas.

Des agents des forces de l’ordre ont arrêté des étrangers, les marchandises et la voiture Opel Vivaro, qui a été introduite en contrebande, ont été saisies.

Une enquête préliminaire est en cours.

Сommentaires:

Chargement ...