Faut-il faire de l’Arabe la deuxième langue officielle en France ?

L’ancien candidat du RN Alain Mondino a relayé deux affiches de consignes d’hygiène en français et en arabe, ce qui montrerait que ce dernier serait devenu «la deuxième langue officielle de la France». La publication a causé une polémique. Pourtant, selon Santé publique France, ces documents ont été traduits au total en 24 langues.

Faut-il faire de l'Arabe la deuxième langue officielle en France ?

Le message publié le 22 mai sur les réseaux sociaux par l’ancien candidat du Rassemblement national (RN) à Villepinte, en Seine-Saint-Denis, Alain Mondino, a été largement partagé sur les réseaux sociaux.

Le politique y présente une photographie de deux affiches de consignes d’hygiène pendant le confinement en français et en arabe avec le commentaire suivant:

«Je ne savais pas que l’arabe était devenu la deuxième langue officielle de la France?? Nul n’est censé ignorer la loi mais ignorer le français ce n’est pas grave apparemment…»

 M.Mondino n’a pas précisé d’où provenait cette photographie. Mais comme le rapporte Le Monde, l’affiche en arabe existe sur le site de Santé publique France.

De plus, ces documents ont été au total traduits en 24 langues parmi lesquelles figurent: l’amharique, l’albanais, l’allemand, l’anglais, le bengali, le bulgare, le chinois mandarin, l’espagnol, le géorgien, l’ourdou, le portugais, le russe, le serbe ou encore le tamoul.

Comme l’explique Santé publique France, ces affiches sont des «outils de prévention destinés aux professionnels de santé et au grand public».

Dans sa notice d’utilisation l’organisme indique également:

«Ces documents ont été conçus en réponse aux besoins de populations vulnérables. Ils reprennent de façon synthétique l’essentiel des messages diffusés auprès du grand public, en incluant d’autres situations et conditions de vie (par exemple foyers ou autres lieux de vie collectif, habitat précaire, sans domicile).»

Source

Сommentaires:

Chargement ...