Kaboul a libéré quelque 900 talibans dans l’espoir d’une extension du cessez-le-feu

Près de 900 détenus taliban ont été relâchés mardi par le gouvernement afghan, qui avait déjà libéré cent Taliban la veille. En échange, le cessez-le-feu décrété par le groupe armé pourrait être prolongé.

Le gouvernement afghan a tenu sa promesse, mardi 26 juin, en libérant cette fois environ 900 prisonniers taliban. Une centaine de Taliban avaient déjà été relâchés la veille. Kaboul espère ainsi encourager les insurgés à prolonger le cessez-le-feu de trois jours qu’ils ont décrété dans tout l’Afghanistan et qui doit se terminer en fin de journée.

Un journaliste de l’AFP a assisté à la libération d’une centaine de ces détenus, présentés à la presse sous un grand soleil alors qu’ils quittaient la prison de Bagram, à une soixantaine de kilomètres de Kaboul.

« Je suis très heureux d’être libéré maintenant. Je vais rejoindre ma famille après huit longues années », s’est réjoui Abdul Wasi, 27 ans, un habitant de la province de Kandahar, dans le sud du pays. « Nous voulons un cessez-le-feu permanent dans le pays », a-t-il ajouté. « Si les troupes étrangères partent, nous ne nous battrons plus. »

« Je ne sais pas ce que je ferai dans le futur, mais je ferai tout pour servir l’islam », a de son côté observé Qari Mohammadullah, qui dit avoir perdu son père et sa fille unique, morte de maladie durant ses huit ans et deux mois derrière les barreaux.

Сommentaires:

Chargement ...