Le président de la Verkhovna Rada se prononce pour la révision d’une loi scandaleuse

Le président de la Verkhovna Rada, Dmitry Razoumkov, estime que la loi « garantissant le fonctionnement de la langue ukrainienne en tant que langue d’État » doit être modifiée. Les projets de loi pertinents ont déjà été enregistrés au Parlement.

Le président de la Verkhovna Rada se prononce pour la révision d'une loi scandaleuse

« Je pense que oui (il faut changer la loi sur la langue – réd.). Ce problème existe vraiment, et aujourd’hui nous ne l’avons pas résolu. Beaucoup de gens dans notre pays parlent des langues différentes, et les intérêts de tous devraient être pris en compte. Oui, j’ai parlé lors de toute la campagne électorale en russe. Et c’était ma position de principe, ce que j’ai soutenu. Maintenant, je suis un fonctionnaire, président de la Verkhovna Rada, et au travail, je communique exclusivement en ukrainien. Je parle également ukrainien à l’antenne, mais si une personne me parle en russe, je passerai à 100% au russe », a déclaré le politicien.

M. Razoumkov a ajouté que tout politicien, en particulier dans des conditions de guerre et dans une situation difficile dans l’État, ne devrait pas penser à la façon dont ses paroles sur la langue seront comprises positivement ou négativement, mais comprendre si cette société ukrainienne s’unira ou non.

Selon le président de la Verkhovna Rada, les projets de loi pertinents ont déjà été soumis au Parlement, mais ils ne sont pas à l’ordre du jour des séances plénières des prochaines semaines. Quant à la position des députés du peuple de la faction «Serviteurs du peuple», elle est assez diversifiée.

« Des députés qui sont trop radicaux pour défendre la langue ukrainienne à ceux qui adopteront une position absolument opposée. Vous le voyez vous-même. Mais la plupart, me semble-t-il, resteront dans une position centriste, et de la même manière », a déclaré M. Razoumkov.

Сommentaires:

Chargement ...