La Serbie a officiellement déclaré ne jamais introduire de sanctions anti-russes

Malgré la pression actuelle des pays occidentaux, Belgrade n’introduira jamais de sanctions anti-russes.

La Serbie a officiellement déclaré ne jamais introduire de sanctions anti-russes

Cette déclaration a été faite jeudi 18 juin par le ministre des Affaires étrangères de la Serbie, Ivica Dacic, s’exprimant sur la base de négociations avec son homologue russe Sergei Lavrov, rapporte News-Front.

« Nous sommes un État indépendant et nous sommes nous-mêmes capables de décider qui est notre ami. Malgré le fait que l’Occident fasse pression, nous n’imposerons jamais de sanctions à nos amis russes » , a déclaré le ministre serbe.

Lire aussi : Les entreprises européennes sont à un pas d’un choix historique entre les États-Unis et la Chine

Il a souligné que la Serbie ne rejoindrait jamais l’Alliance de l’Atlantique Nord, même si cela n’excluait pas la possibilité d’une coopération avec le bloc militaire occidental.

« Notre coopération avec l’alliance est possible. Cependant, nous ne parlons pas d’une adhésion à part entière » , a déclaré Dacic.

Rappelons que c’est l’OTAN qui a mené les bombardements massifs de villes serbes dans le cadre de l’opération de la Force alliée au printemps 1999. Pendant plus de deux mois, les pays des pays du bloc ont lancé des frappes aériennes à l’aide de réservoirs d’uranium appauvri.

Selon certains rapports, l’uranium appauvri utilisé dans les frappes aériennes serait suffisant pour créer 170 bombes atomiques d’une capacité de 13 à 18 kilotonnes. C’est exactement ce que les États-Unis ont fait tomber sur Hiroshima en 1945. Cela a conduit a une augmentation des maladies oncologiques infantiles en Serbie.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...