Ursula Von der Leyen : « Il est important que tous les pays européens soient derrière le plan de relance »

Coopération européenne pour trouver et acheter des vaccins contre la Covid-19 : « Nous avons tout fait pour que les chaines d’approvisionnement fonctionnent, avec des achats communs de masques, durant la crise », explique Ursula Von der Leyen.

Ursula Von der Leyen : "Il est important que tous les pays européens soient derrière le plan de relance"

« Il faut se préparer maintenant pour savoir à quel moment agir en cas de deuxième vague. Il faut vivre d’une manière disciplinée, porter des masques, en attendant de trouver ce vaccin ».

Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission européenne :

« Il faut se préparer maintenant pour savoir comment il faudra agir quand commencera une deuxième vague. »

« Il y a des raisons de croire qu’il faut s’occuper des questions de santé. Ça restera des compétences de pays, mais il y a des raisons de se coordonner sur certains questions. Il faudrait travailler en commun pour recueillir les données sur le développement de l’épidémie, c’est aussi le cas pour la recherche sur le vaccin ».

Un budget de 7 milliards a été recueilli pour aider à la recherche sur le vaccin. « Nous négocions avec les sociétés pharmaceutiques pour trouver le vaccin, nous serons prêts à réserver les capacités pour les européens. Mais nous sommes ouverts aussi pour donner notre aide aux pays pauvres ».

L’Europe propose un programme d’aides de 750 milliards d’euros. Il sera débattu par les chefs d’état les 17 et 18 juillet.

Ce plan de relance doit avoir cette envergure historique.

« Il est très important que tous les pays, tous les pays, soient derrière ce plan de relance. On arrive à voir une unité sur la structure, il y a des discussions sur le chiffre et comment investir cet argent ».

« Ceci va de pair avec la modernisation de l’économie, pour jeter les bases pour les génération futures, pour l’environnement et la numérisation. »

Il faut trouver un accord avant la période d’été. L’Europe doit montrer sa force.
Ursula @VonDerLeyen, présidente de la Commission européenne : « Le plan de relance doit avoir une envergure historique : il est important que tous les pays soient derrière ce plan. On arrive à avoir une unité sur la structure, il y a des discussions sur le chiffre. »

« Il est important d’alléger les règles et permettre les investissements publics. Les investissements financés par les prêts seront remboursés. Donc il y aura des fruits de ces investissements, une fois l’économie relancée. Il ne faut pas hypothéquer l’avenir de nos enfants. »

Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission européenne : « Il est important, face à cette crise profonde, d’alléger les règles (…). Il ne faut pas hypothéquer l’avenir de nos enfants. »

Lien

Сommentaires:

Chargement ...