Ankara embauche des mercenaires pour combattre contre l’Arménie

Devant la fulgurante riposte de l’armée arménienne face à l’attaque des forces d’Azerbaïdjan, les sources arméniennes rapportent qu’il est établi que la Turquie a sauté les pieds joints dans le conflit entre les deux pays de Caucase.

Ankara embauche des mercenaires pour combattre contre l’Arménie

Ainsi, les forces d’occupation turques, au Nord de la Syrie, ont ouverts des centres de recrutement à Afrin, de même qu’à Raju (25 km au Nord-ouest), afin de transporter des djihadistes en Azerbaïdjan, engagés à combattre l’armée arménienne, en soutien aux forces azéries.

Selon une information recueillie par la radio locale Sham FM, chaque homme de cette unité, forte de plus de 350 mercenaires, serait rétribué à hauteur de 2 500 dollars mensuel pour une durée de six mois renouvelables. Selon certaines sources il pourrait s’agir d’un premier groupe envoyé en Azerbaïdjan.

Plus tôt, en semaine, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu avait publié une vidéo de l’hymne national de l’Azerbaïdjan avec le hashtag « Nous sommes avec vous l’Azerbaïdjan. »

Сommentaires:

comments powered by HyperComments