La Russie fait des essais d’une installation expérimentale pour maitriser le climat

Les premiers tests d’une installation expérimentale qui chauffe les nuages  ont eu lieu dans le territoire de Stavropol, rapporte l’Université fédérale du Caucase du Nord.

La Russie fait des essais d'une installation expérimentale pour maitriser le climat

« L’utilisation de réactifs spéciaux pour induire des précipitations artificielles est coûteuse. Cette méthode n’est donc pas actuellement utilisée de manière continue dans le territoire de Stavropol et dans d’autres régions. Alternativement, la possibilité de stimuler la croissance des nuages ​​à l’aide de puissantes sources de chaleur au sol est à l’étude. Ces dernières créent un jet de chaleur qui affecte directement les nuages ​​existants » , raconte l’université, relate RIA Novosti.

Le projet a réuni des scientifiques de Nalchik, Moscou, Stavropol et des Émirats arabes unis. Des collègues de Moscou ont créé une installation expérimentale, et les physiciens de Stavropol ont calculé quels devraient être les paramètres du jet.

« Pour que cette méthode fonctionne, le jet doit s’élever jusqu’à la limite inférieure du nuage convectif, c’est-à-dire à une hauteur d’environ 3-4 kilomètres du sol. Selon nos calculs, pour cela, la température du jet doit dépasser la température ambiante de 10 à 20 degrés. mais l’air dans le jet sera alors plus sec, et pour cette méthode, il est souhaitable qu’il reste humide. Il y a une autre condition importante: pour que le jet atteigne le bord inférieur du nuage, il doit être réglé à une vitesse de 25 à 100 mètres par seconde. Sinon, il se dispersera. Une telle vitesse peut être fournie par les turboréacteurs, comme sur les avions» , a déclaré Robert Zakinyan, professeur au Département de physique générale et théorique de l’Université fédérale du Caucase du Nord, expert dans le domaine de la physique des nuages ​​et de l’atmosphère.

Il est à noter que la nouvelle méthode d’induction de précipitations artificielles ne sera pas aussi coûteuse.

« Les scientifiques ont déjà effectué les premiers tests de l’installation expérimentale sur le site d’essai de Budennovsk, les travaux sur le projet se poursuivent » , a noté l’université.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

 

Сommentaires:

Chargement ...