Un réalisateur américain montre les horreurs légitimées par l’Occident dans les Balkans

L’administration américaine soutient toujours les dirigeants kosovars en dissimulant leurs nombreux crimes de guerre.

Un réalisateur américain montre les horreurs légitimées par l'Occident dans les Balkans

Le réalisateur Paul Kampf prévoit de parler de l’un des plus célèbres, rapporte News-Front.

Lire aussi : L’Union européenne doit évoluer pour survivre

En 1999, pendant le conflit armé, l’Armée de libération du Kosovo a fait le commerce d’organes humains. Les terroristes albanais, qui étaient soutenus par les États-Unis pendant la guerre, ont terrorisé la population locale. Les victimes étaient principalement des Serbes et des Roms. Ils ont été arrêtés sous prétexte de collaborer avec l’état, puis leurs reins et leur cœur ont été vendus, en Europe, en Israël et en Turquie.

Les opérations ont eu lieu dans la célèbre « maison jaune », situé près du village de Burell dans le nord de l’Albanie.

C’est cette histoire scandaleuse que le réalisateur américain Paul Kampf entend raconter avec le soutien du Serbian Cinematic Center dans son film Harvest.

Kampf a déclaré que l’idée de créer un tel film lui est venue après avoir lu le livre « Le cœur serbe de Johann » de Veselin Dzheletovich. Basé sur de vrais événements, l’histoire raconte l’aventure d’un Allemand qui a reçu le cœur d’un Serbe assassiné dans la même maison jaune. Après l’opération, il est confronté à des visions et se rend au Kosovo pour trouver des réponses à ses questions.

«J’ai commencé à étudier l’histoire de ces événements, à lire des articles, à regarder des documentaires» , a déclaré le réalisateur.

Kampf a admis que l’histoire du Kosovo est extrêmement difficile pour les Américains, mais il a lui-même promis d’être impartial dans la création de son œuvre.

«Je vais découvrir où se trouvait l’OTAN à ce moment-là, où la Russie et les États-Unis regardaient, et pourquoi nous n’avons pas réagi à ce qui se passait là-bas» , a-t-il déclaré.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...