La menace américaine contre l’avion de passagers iranien est un double crime

Le représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies a qualifié la menace américaine contre l’avion de passagers iranien de double crime et de violation du droit international.

La menace américaine contre l'avion de passagers iranien est un double crime

Dans une interview exclusive avec l’IRNA, Bashar al-Jaafari a déclaré vendredi: « Selon le droit international et la Charte des Nations Unies, la présence américaine en territoire syrien est une occupation illégale. Par conséquent, tout acte secondaire dans n’importe quelle partie du territoire syrien est illégal en soi. »

« Si les Américains mettent en danger la sécurité des avions civils ou s’ils mettent en danger les citoyens syriens, ou s’ils aident les terroristes présents dans la région d’Al-Tanf en propageant des actes terroristes sur le territoire syrien en volant à partir de la base militaire Al-Tanf occupée par les États-Unis, tout ces actes sont illégaux et doivent être condamnés. », a ajouté le représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies.

Al-Jaafari a précisé: « L’acte agressif des américains contre la compagnie aérienne iranienne Mahan était un double acte criminel. Ce n’était pas seulement une violation de la souveraineté syrienne, mais aussi une mise en danger de la sécurité d’une compagnie aérienne civile qui traversait légalement l’espace aérien syrien de Téhéran à Beyrouth. »

« Je souligne une fois de plus que cette action est en premier lieu une violation du droit international, une violation de la Convention de Chicago, à laquelle les États-Unis font partie. La Convention sur la sécurité de l’aviation civile a été signée à Chicago, aux États-Unis. Mais les Américains ne respectent même pas leur engagement envers la sécurité des compagnies aériennes civiles. », a affirme ce haut diplomate syrien.

Le Représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies a déclaré: « Malheureusement, ce n’est pas la première fois qu’ils menacent des avions de ligne iraniens. Ils ont abattu un avion de ligne iranien Iran Air au-dessus du golfe Persique le 3 juillet 1988, tuant 290 de ses passagers ».

« Je prendrai la parole lors de la réunion du Conseil de sécurité sur les questions humanitaires en Syrie, et je soulèverai certainement cette question. », a affirmé Al-Jaafari.

Jeudi soir, deux F-15 américains ont effectué des manœuvres agressives et dangereuses à proximité du vol de Mahan Air dans un acte de piraterie aérienne.

Le vol 1152 de Mahan Air avait décollé de Téhéran et se dirigeait vers la capitale libanaise lorsque cette attaque s’est produite au-dessus de la région syrienne al-Tanf.

Plus tôt, le ministre des Affaires étrangères Zarif a tweeté sur ce sujet: « Les États-Unis occupent illégalement le territoire d’un autre État et harcèlent ensuite un avion de ligne civil régulier – mettant en danger des passagers civils innocents – ostensiblement pour protéger leurs forces d’occupation. Audace pour aggraver l’anarchie sur l’illégalité. Ces hors-la-loi doivent être arrêtés avant la catastrophe.  »

Lien

Сommentaires:

Chargement ...