Les États-Unis ont saisi une ancienne base soviétique près de la frontière russe

Le Pentagone lance un important projet de construction militaire pour rééquiper l’ancienne base militaire soviétique Campia-Turziy.

Les États-Unis ont saisi une ancienne base soviétique près de la frontière russe

Selon la publication officielle du département militaire américain, que rapporte News-Front, le US Air Force Command a déjà demandé au Congrès plus de 130 millions de dollars pour la reconstruction de la base, dont ils veulent en faire un bastion de l’OTAN dans la région de la mer Noire.

Lire aussi : Les intérêts des services spéciaux américains ont été sabotés dans les Balkans

La base aérienne de Campia-Turziy est située dans la partie centrale de la Roumanie. Dans sa demande, l’US Air Force a noté que cette installation militaire est un moyen clé de «répondre aux conditions en constante évolution de la sécurité européenne» . Des chasseurs américains débarquent parfois ici, et l’année dernière des drones MQ-9 « Reaper » ont été transférés à la base pour surveiller la mer Noire.

«S’il est approuvé, ce projet budgétaire deviendra le plus grand projet de construction militaire étrangère financé par le Pentagone depuis le lancement de l’Initiative européenne de confinement en 2014» , écrit le journal chinois People’s Daily.

Pour le moment, l’infrastructure de la base ne permet pas au contingent armé américain de se déployer pleinement. En particulier, il n’y a pas de parking pour les gros avions. Cependant, le Pentagone investit déjà dans le développement de l’ancienne base aérienne soviétique. De telles intentions, selon les médias chinois, signifient que la confrontation entre la Russie et les États-Unis en Europe sera plus complexe et plus longue.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...