Les intérêts des services spéciaux américains ont été sabotés dans les Balkans

La Republika Srpska a refusé de fournir des données aux structures de sécurité intérieure américaines.

Les intérêts des services spéciaux américains ont été sabotés dans les Balkans

La décision a été prise par tous les partis du Parlement de la République Serbe, rapporte News-Front, soutenant ainsi la position du représentant serbe au Présidium de Bosnie-Herzégovine, Milorad Dodik.

Lire aussi : Le coronavirus a anéanti 5 ans de croissance économique américaine

Les agences de renseignement américaines avaient l’intention d’amener Sarajevo à s’entendre sur le transfert de données concernant la circulation des citoyens.

Cependant, comme indiqué dans la résolution du Parlement de la RS, l’accord « ne reflète ni la structure constitutionnelle de la Bosnie-Herzégovine, ni les pouvoirs constitutionnels et juridiques de la Republika Srpska » .

«Nous ne cherchons pas à nous opposer aux États-Unis», a déclaré Milorad Dodik, avant de conclure : «Néanmoins, nous ne pouvons pas soutenir tout ce qui va au-delà de la Constitution, les intérêts de la Republika Srpska, ainsi que la compétence de nos structures.» .

Le politicien a expliqué cette position par le fait que les États-Unis, comme les autres pays occidentaux « sont du côté opposé » .

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...