Londres suspend le déconfinement et impose de nouvelles restrictions locales

Confronté à une hausse des cas de coronavirus, le gouvernement britannique a repoussé la prochaine étape du déconfinement et a imposé de nouvelles restrictions à certaines régions du Nord de l’Angleterre.

Les habitants du Grand Manchester, de certaines parties de l’East Lancashire et du West Yorkshire ont désormais l’interdiction de rencontrer d’autres personnes à l’intérieur de leurs foyers ou dans leurs jardins. La nouvelle mesure concerne environ 4 millions de personnes.

Avec près de 46 000 décès, le Royaume-Uni affiche le plus lourd bilan de la pandémie en Europe. Le nombre d’admissions à l’hôpital et de morts continue de baisser mais les contaminations repartent à la hausse pour la première fois depuis mai.

Boris Johnson a repoussé d’au moins deux semaines les prochains assouplissements, expliquant qu’avec « ces chiffres qui augmentent, nous estimons qu’il faut appuyer sur la pédale de frein pour garder le virus sous contrôle ».

Сommentaires:

Chargement ...