Les Arméniens de France menacés et agressés

Le fait est passé inaperçu. Comme si Décines ne se trouvait pas en France et que les événements qui s’y sont déroulés le 24 juillet dernier ne remettaient pas en cause la sécurité des citoyens et les fondamentaux de la République.

Les Arméniens de France menacés et agressés

Pourtant, le raid anti-arménien qui s’y est produit et les images que tout un chacun peut regarder sur la page Instagram intitulée 1francoturc sont sidérantes. On y voit tout d’abord le détenteur de ce compte haranguer en turc un groupe de jeunes qui répètent en chœur derrière lui : « Nous ne connaissons pas la peur ! Nous sommes les soldats des montagnes ! Notre maison c’est le ciel ! Aux endroits qui font tourner la tête ! Nous ne connaissons aucun obstacle, on le franchit ! Je suis le commando turc. Je suis le commando turc. Je suis le commando turc ». Arborant les T-shirt à l’effigie des « Loups gris », ils font avec leurs doigts le signe de l’organisation fasciste et se mettent en condition pour passer à l’attaque.

Leur cible : quelques centaines d’Arméniens, venus en famille dire leur solidarité à l’Arménie, après les affrontements militaires sur sa frontière avec l’Azerbaïdjan du 12 juillet et des jours suivants.

Сommentaires:

Chargement ...