La Pologne appelle à un sommet extraordinaire de l’UE sur la Biélorussie (renouvelé)

La Pologne a appelé lundi à un sommet extraordinaire de l’Union européenne sur la situation en Biélorussie, après des heurts à Minsk qui ont fait un mort et des dizaines de blessés lors de protestations contre les résultats de l’élection présidentielle.

La Pologne appelle à un sommet extraordinaire de l'UE sur la Biélorussie (renouvelé)

« Les autorités ont fait usage de la force contre leurs citoyens réclamant un changement dans le pays. Nous devons soutenir le peuple bélarusse dans sa quête de liberté », a déclaré dans un communiqué le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki. Mateusz Morawiecki a annoncé avoir écrit à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ainsi qu’au président du Conseil de l’UE Charles Michel pour demander un tel sommet.

« La violence contre les manifestants n’est pas la solution », a de son côté tweeté Charles Michel. « La liberté d’expression, la liberté de se réunir, et les droits humains fondamentaux doivent être respectés ». La Biélorussie est bordé par la Russie à l’Est, l’Ukraine au Sud et des États membres de l’UE comme la Pologne à l’Ouest ainsi que la Lituanie et la Lettonie au Nord. Dans un communiqué commun dimanche, les présidents polonais Andrzej Duda et lituanien Gitanas Nauseda ont enjoint au Bélarus de « reconnaître et de respecter pleinement les critères démocratiques fondamentaux » dont la liberté d’expression.

« Nous sommes convaincus qu’une coopération plus étroite avec l’Union européenne est dans l’intérêt de la Biélorussie (…) et nous nous tenons prêts pour continuer à apporter plus de soutien en Biélorussie dans l’approfondissement de ses relations avec la famille européenne unie », ont-ils soutenu.

Сommentaires:

Chargement ...