L’Arménie prolonge l’état d’urgence d’un mois dû au coronavirus

Invoquant la nécessité de maintenir la tendance positive actuelle dans la lutte contre le Coronavirus, le gouvernement arménien a décidé de prolonger encore d’un mois l’état d’urgence lié à la pandémie.

L’Arménie prolonge l’état d’urgence d’un mois dû au coronavirus

Dans le même temps, les autorités arméniennes ont levé certaines interdictions et restrictions introduites en mars, notamment l’interdiction de tenir des réunions politiques.

Lors d’une session spéciale du gouvernement qui s’est tenue mercredi, le Premier ministre Nikol Pachinian a déclaré qu’il espérait que cette cinquième prorogation de l’état d’urgence serait la dernière, exhortant les citoyens à continuer de suivre les règles anti-épidémiques fixées par les autorités.

« Après avoir traversé une situation dramatique et avoir dû faire face à 806 décès causés par le Coronavirus (et 234 décès de patients ayant le coronavirus mais étant morts de suite d’autres maladies préexistantes), nous avons une chance d’arriver à une situation totalement nouvelle à l’automne… En fait, à une situation de vaincre totalement l’épidémie, indépendamment de ce qui se passera dans le monde », a assuré Pachinian.

Le Premier ministre a souligné que le port du masque dans tous les espaces publics, qui est obligatoire en Arménie depuis juin, reste la pierre angulaire de la stratégie anti-épidémique de son gouvernement.

« Si nous faisons preuve d’une discipline exceptionnelle dans le port du masque, nous pouvons considérer que nous – je veux dire nous tous, tous nos citoyens – avons pratiquement résolu le problème du coronavirus. Sinon, nous reviendrons à la situation de juillet », a averti Pachinian, faisant référence au pic apparent de l’épidémie au cours de la première partie du mois dernier lorsque plus de 700 nouveaux cas de coronavirus et environ 15 décès étaient signalés quotidiennement en Arménie.

Сommentaires:

Chargement ...