Colère des États-Unis après le refus de l’ONU de prolonger l’embargo sur les armes en Iran

Le Conseil de sécurité des Nations unies a rejeté, vendredi, une résolution américaine ayant pour objectif de prolonger l’embargo sur les ventes d’armes à l’Iran qui expire en octobre prochain.

Les États-Unis ont dénoncé un vote « inexcusable », avant d’annoncer vouloir déclencher un retour imminent au régime de sanctions internationales contre l’Iran.

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) a rejeté, vendredi 14 août, une résolution américaine visant à prolonger l’embargo sur les ventes d’armes à l’Iran qui expire en octobre. Un rejet qui a suscité la colère des États-Unis qui ont dénoncé un vote « inexcusable ».

Seuls deux pays ont approuvé le projet de Washington, a annoncé l’Indonésie, qui préside cette instance. Deux autres, la Russie et la Chine, ont voté contre et les onze membres restants du Conseil se sont abstenus, parmi lesquels la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, alliés européens des États-Unis.

La République dominicaine a été la seule – avec les États-Unis – à voter en faveur du texte. Si celui-ci avait obtenu neuf voix favorables, Pékin et Moscou auraient certainement opposé leur veto, mais cela n’a pas été nécessaire.

Сommentaires:

Chargement ...