À Montpellier, un homme attaque en justice l’obligation de porter le masque en extérieur

Attaquer en justice l’arrêté de la préfecture sur le port du masque obligatoire en extérieur ? C’est le choix qu’à fait Marcel Miloudi, Montpelliérain père de cinq enfants qui vit avec les minima sociaux, selon les informations de France Bleu Hérault .

À Montpellier, un homme attaque en justice l’obligation de porter le masque en extérieur

Cette décision est une première en France alors que de nombreux arrêtés ont fleuri dans un grand nombre de communes ces dernières semaines, rendant obligatoire le port du masque en extérieur.

L’obligation de porter le masque à l’extérieur en vigueur depuis le 11 août dernier dans le centre historique de Montpellier est une contrainte au quotidien pour ce père de famille.

« Il faudrait avoir au moins deux masques par personne, c’est-à-dire 14 masques, tous les jours en ville. C’est une vraie difficulté. On n’a pas les moyens d’acheter des masques » explique-t-il à France Bleu Hérault. Et s’il refuse de porter le masque, il risque une amende de 135 €.

Maître David Guyon, son avocat, a déposé un référé le 17 août dans l’espoir de suspendre cette obligation prévue jusqu’au 15 septembre prochain. Il espère ensuite un assouplissement des conditions du port du masque.

Сommentaires:

Chargement ...