Moscou, Téhéran et Ankara condamnent les attaques israéliennes contre la Syrie

Les trois puissances-garant du processus de la pais en Syrie, Iran, Russie et Turquie, ont dénoncé les frappes de l’armée israélienne contre la Syrie comme une violation du droit international, portant atteinte à la souveraineté de la Syrie et de ses pays voisins.

Moscou, Téhéran et Ankara condamnent les attaques israéliennes contre la Syrie

Les délégations des trois pays ont fait ces remarques dans une déclaration commune mardi après des consultations en marge de la troisième réunion du Comité constitutionnel syrien à Genève.

Israël attaque fréquemment des cibles militaires à l’intérieur de la Syrie dans ce qui est considéré par les observateurs comme une tentative de soutenir des groupes terroristes qui ont subi de lourdes défaites contre les forces gouvernementales syriennes.

Le trio a réaffirmé son attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’unité et à l’intégrité territoriale de la Syrie, en condamnant «la poursuite des attaques militaires israéliennes en Syrie, en violation du droit international et du droit international humanitaire et portant atteinte à la souveraineté de la Syrie et des pays voisins et mettant en danger la stabilité et la sécurité dans la région».

Le communiqué a déclaré que l’Iran, la Russie et la Turquie étaient déterminés à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations et à s’opposer aux programmes séparatistes visant à saper la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Les garants d’Astana ont convenu de poursuivre leur coopération afin d’éliminer à terme Daech, le Front al-Nosra et tous les autres individus, groupes, entreprises et entités associés à Al-Qaïda ou à Daech et d’autres groupes terroristes, tels que désignés par l’ONU. Conseil de sécurité, tout en assurant la protection des civils et des infrastructures civiles conformément au droit international humanitaire.

 

Сommentaires:

Chargement ...