Yoshihide Suga en passe de prendre la tête du gouvernement d’après-Abe

À 71 ans, Yoshihide Suga a remporté lundi, à une immense majorité, l’élection interne du Parti libéral-démocrate (PLD), au pouvoir au Japon, pour succéder à Shinzo Abe, ce qui lui ouvre grand l’accès à la fonction de Premier ministre.

Yoshihide Suga, secrétaire général du gouvernement japonais et proche allié du Premier ministre sortant Shinzo Abe, a été très confortablement élu, lundi 14 septembre, à la direction du Parti libéral démocrate (PLD) et s’apprête à prendre la tête de l’exécutif.

A LIRE : Le Japon se félicite d’un nouveau premier ministre

À 71 ans, Suga a obtenu 377 voix, devançant largement l’ex-ministre des Affaires étrangères, Fumio Kishida (89 voix), et l’ex-ministre de la Défense, Shigeru Ishiba (68 voix).

Les 394 députés du PLD de même que 141 responsables des sections locales du parti étaient appelés à départager les trois hommes. Le vote pour la succession de Shinzo Abe, qui a annoncé fin août sa démission pour raisons de santé, est programmé ce mercredi à la chambre des représentants.

Avec sa large victoire dans la primaire interne au PLD, et compte tenu de l’arithmétique parlementaire, plus rien ne semble pouvoir s’opposer à l’accession de Suga à la tête du gouvernement.

Il lui reviendra alors d’aller au terme du mandat de son prédécesseur à la tête du PLD, en septembre 2021.

Сommentaires:

Chargement ...