Journées du Patrimoine : les visiteurs du Palais de l’Élysée seront tirés selon leurs idéaux politiques

Pour les Journées du Patrimoine, les visiteurs du Palais de l’Élysée seront obligés de s’inscrire à l’avance et feront en outre l’objet d’un tri effectué par les forces de l’ordre pour que soit évitée toute infiltration de contestataires, selon plusieurs sources à la présidence interrogées par Europe 1.

Journées du Patrimoine : les visiteurs du Palais de l’Élysée seront tirés selon leurs idéaux politiques

Situation sanitaire et sociale oblige, les Journées du Patrimoine se dérouleront cette année sous haute surveillance, constate Europe 1, se référant à plusieurs sources au sein de la présidence. Pour pouvoir visiter le palais présidentiel les 19 et 20 septembre, il faudra s’inscrire sur le site de l’Élysée à l’avance.

Les visiteurs seront ensuite soumis au «criblage des personnes admises», comme cela avait été le cas l’année dernière. Un dispositif de sécurité sera déployé pour éviter la pénétration de Gilets jaunes ou d’autres militants, ajoute la chaîne.

Quatre fois moins de personnes pourront visiter l’Élysée, soit 5.000 (2.500 par jour) au lieu des 20.000 habituellement. Les profils considérés comme suspects seront interdits d’entrée par les services de renseignement et la police.

Les visiteurs seront répartis par créneaux horaires (125 par demi-heure), de 8h00 à 17h30, avec masque obligatoire et distributeurs de gel hydroalcoolique en raison de l’épidémie de Covid-19, précise de son côté l’AFP. Des artisans spécialistes des métiers du patrimoine seront présents ainsi que l’orchestre de la Garde républicaine.

La présidence mettra en outre en ligne une visite virtuelle, à 360°, pour permettre au plus grand nombre de découvrir ce lieu historique. L’Élysée n’a pas indiqué si le Président accueillerait le public, comme il l’a fait au début de son quinquennat.

Douze photographes des principales agences de presse qui suivent le Président de la République exposeront leur travail autour de la thématique «Regards sur l’Élysée». La photographie la plus appréciée se verra remettre le Prix du Public.

Comme chaque année depuis le début du quinquennat, une boutique éphémère vendra des produits estampillés Élysée et fabriqués en France. Les bénéfices participent au financement de la rénovation du Palais, souligne l’Élysée.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...