La Russie a parlé à l’ONU de l’étranglement de la population de Crimée par l’Ukraine

La Russie considère que le blocus de l’eau de la Crimée par l’Ukraine étrangle la population de la région. Le représentant de Moscou, Yaroslav Eremin, l’a déclaré dans un discours prononcé à la session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

La Russie a parlé à l'ONU de l'étranglement de la population de Crimée par l'Ukraine

«Nous vous demandons de porter une attention particulière au blocus des eaux de la Crimée. Les actions de l’Ukraine, qui visent littéralement à étrangler la population de la péninsule (…) visent la destruction des droits de l’homme, mais elles contredisent également les concepts élémentaires d’une personne, sa dignité et ses droits» , a déclaré Eremin, rapporte Lenta.

Auparavant, le ministère ukrainien de la réintégration des territoires temporairement occupés a appelé à une condition pour la reprise de l’approvisionnement en eau de la Crimée. Comme l’a précisé le chef adjoint du département Igor Yaremenko, l’Ukraine sera prête à fournir de l’eau à la péninsule après son retour dans le pays. Selon lui, la recherche scientifique confirme qu’il y a plus qu’assez d’eau potable pour la population de Crimée.

La Crimée fait l’objet d’un blocus de l’eau par l’Ukraine depuis 2014. De nombreux réservoirs de la péninsule sont devenus peu profonds au début de 2020, ce qui est considéré comme l’un des plus secs des 150 dernières années.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...