L’OMC condame Washington pour ses sanctions anti-Pékin

Les taxes douanières punitives imposées à la Chine par l’administration Trump sont contraires aux règles du commerce international, a tranché mardi l’Organisation mondiale du commerce. Washington a aussitôt réagi en jugeant l’OMC « inadéquate » pour régler ce dossier.

L'OMC condame Washington pour ses sanctions anti-Pékin

C’est une décision qui ne devrait pas améliorer les relations déjà extrêmement tendues entre le président des États-Unis, Donald Trump, et l’Organisation mondiale du commerce. Selon l’OMC, les taxes douanières imposées par Washington à la Chine sont contraires aux règles du commerce international.

Dans un rapport publié mardi 16 septembre, le groupe d’experts de l’OMC chargé de statuer sur cette affaire à la demande de Pékin a conclu que « les mesures en cause sont incompatibles » avec divers articles du Gatt (ancêtre de l’OMC), et « recommande que les États-Unis rendent leurs mesures conformes à leurs obligations ».

L’administration Trump n’a pas tardé à réagir en assurant que l’OMC était « totalement inadéquate » pour mettre fin aux pratiques jugées « néfastes » de la Chine.

« Bien que le groupe spécial (d’experts de l’OMC) n’ait pas contesté les nombreux éléments de preuve présentés par les États-Unis concernant le vol de propriété intellectuelle par la Chine, sa décision montre que l’OMC n’offre aucun recours pour une telle faute », a déploré le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer dans un communiqué.

Сommentaires:

Chargement ...