La Biélorussie a menacé de riposter contre les sanctions de l’UE

Le ministre biélorusse des Affaires étrangères, Vladimir Makei, a menacé de répondre aux sanctions de l’UE.

La Biélorussie a menacé de riposter contre les sanctions de l'UE

Makei a noté que le ministère des Affaires étrangères sait que le 21 septembre, les ministres des Affaires étrangères de l’UE discuteront de la question des sanctions personnelles contre les responsables biélorusses, rapporte Lenta.

Selon lui, Minsk n’entamera jamais d’actions visant à détériorer les relations avec l’Europe, mais est prêt à «donner une réponse adéquate». Si des sanctions sont imposées, les autorités biélorusses seront forcées de prendre «des mesures appropriées liées au fonctionnement politique interne des États».

« Cela peut concerner le système politique et le fonctionnement des médias étrangers accrédités en Biélorussie, et un certain nombre d’autres étapes », a déclaré Makei.

Le Parlement européen a soutenu l’imposition de sanctions contre le président bélarussien Alexandre Loukachenko et d’autres personnes « responsables de la falsification des résultats des élections et de la répression ». La décision finale sera prise par le Conseil de l’UE.

Pour la sixième semaine en Biélorussie, il y a eu des protestations massives contre les résultats officiels des élections présidentielles du 9 août, selon lesquelles Loukachenko a remporté 80% des voix.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...