Sur le fond des tensions « gazeuses » le MP turc est prêt de rencontrer son homologue grec

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est dit vendredi prêt à rencontrer le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis s’il voit des signes de « bonne intention » de sa part dans la crise qui oppose leurs pays en Méditerranée orientale.

« Nous n’avons aucun souci pour rencontrer le Premier ministre grec Mitsotakis. Mais l’important est de savoir de quoi nous allons discuter et dans quel cadre », a affirmé le chef de l’Etat turc à des journalistes.

Pour M. Erdogan, une telle rencontre ne pourrait se tenir que si Athènes donne des signes de « bonne intention ».

Le président turc a aussi affirmé que le retour au port dimanche de l’Oruç Reis, le navire de recherche qu’Ankara avait déployé en Méditerranée orientale, provoquant des tensions avec la Grèce, était destiné à « donner une opportunité à la diplomatie ».

« Le retour au port de l’Oruç Reis a un sens. (…) Nous l’avons fait pour que la Grèce l’accueille comme un pas positif », a-t-il affirmé.

Ankara avait précédemment affirmé que le retour du navire au port ne devait pas être interprété comme une reculade dans la crise qui oppose les deux pays.

La Turquie et la Grèce se disputent des zones en Méditerranée orientale potentiellement riches en gaz naturel.

Сommentaires:

Chargement ...