Covid-19 : Madrid serre la vis pour près d’un million de personnes

Environ 850 000 personnes vivant dans des quartiers pauvres de Madrid vont être à nouveau confinées à partir de lundi, a annoncé vendredi la présidente de la région. Les habitants pourront en revanche circuler à l’intérieur de la zone confinée.

Débordée par l’explosion de cas de Covid-19, la région de Madrid a annoncé, vendredi 18 septembre, une stricte limitation de la liberté de mouvement d’environ 850 000 personnes afin de tenter de freiner la deuxième vague de l’épidémie.

Les habitants des zones concernées, qui représentent 13 % de la population de la région, ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, aller chez le médecin ou amener leurs enfants à l’école. Ils pourront, en revanche, se déplacer librement au sein de ce quartier. De la même manière, l’entrée dans ces zones, sauf pour ces raisons de première nécessité, sera interdite.

« Il faut éviter l’état d’alerte » imposé au printemps par le gouvernement central et qui aurait eu pour conséquence d’empêcher tout mouvement, ainsi que « le confinement et le désastre économique », a insisté la présidente de la région, Isabel Diaz Ayuso, en annonçant ces mesures lors d’une conférence de presse, lors de laquelle elle a également annoncé un million de tests.

Сommentaires:

Chargement ...