Les Italiens sont appelés dimanche à se prononcer sur la réduction du nombre de parlementaires

Les Italiens sont appelés dimanche à se prononcer sur un référendum national sur la réduction du nombre de parlementaires.

Les Italiens sont appelés dimanche à se prononcer sur la réduction du nombre de parlementaires

Des élections sont également prévues dans sept régions, notamment en Toscane, un bastion de la gauche dont rêve de s’emparer l’extrême droite.

Dans ces sept régions, plus de vingt millions d’habitants doivent élire leurs présidents. Dans trois d’entre elles, une possible victoire de la droite serait une rebuffade pour le gouvernement de Giuseppe Conte, à la tête d’une coalition formée voici un an entre le mouvement 5 Étoiles (M5S) et le parti démocrate (PD, centre-gauche).

La coalition de droite composée de la Ligue de Matteo Salvini (extrême droite), de Fratelli d’Italia (FDI) de Giorgia Meloni (extrême droite) et de Forza Italia (droite) de Silvio Berlusconi, se présente unie dans toutes les régions. La coalition gouvernementale s’avance en revanche divisée, sauf en Ligurie, où un candidat commun a été trouvé.

Tous les observateurs auront le regard rivé sur la Toscane, place forte «rouge» depuis l’après-guerre, où les sondages donnent les candidats de gauche et de droite dans un mouchoir de poche. «L’élection en Toscane sera décisive pour Matteo Salvini», dont la popularité s’est effritée durant la pandémie, souligne l’analyste politique Barbara Fiammeri, du journal «Sole 24 Ore».

Сommentaires:

Chargement ...