L’OMS a évalué la situation épidémiologique en Europe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que la situation épidémiologique en Europe est devenue plus compliquée en raison du non-respect des précautions.

L'OMS a évalué la situation épidémiologique en Europe

«Les raisons de la détérioration de la situation sont le non-respect des mesures par les citoyens, notamment en vacances, dans les stades, boîtes de nuit et autres rassemblements de masse», estime l’OMS, notant que cette situation nécessite un contrôle accru de la part des autorités, rapporte Gazeta.

Ils ont précisé qu’il est nécessaire de vérifier les cas présumés d’infection, d’introduire une quarantaine pour ceux qui sont entrés en contact avec les malades, de maintenir une distance, de contrôler le port des masques, ainsi que d’observer l’hygiène respiratoire et des mains.

Au total, depuis le début de la pandémie, plus de 29 millions de cas ont été enregistrés dans le monde, près de 20 millions de personnes se sont rétablies, plus de 900 000 patients sont décédés. En Russie, plus d’un million de personnes ont déjà été identifiées avec COVID-19.

Selon le président russe Vladimir Poutine, le pays se classe au 40e rang mondial en termes de nombre de cas pour 100 000 citoyens et en termes de nombre de décès – 100e place. En outre, la Fédération de Russie est devenue le premier pays au monde à enregistrer un vaccin contre le COVID-19. Le médicament a été développé par NITsEM nommé d’après Gamaleya conjointement avec le Fonds d’investissement direct russe et a été nommé Sputnik V.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...