Le président lituanien a reconnu le génocide des Juifs lors de la Seconde guerre mondiale

Lors de la cérémonie de commémoration des victimes du génocide des Juifs lituaniens, le président lituanien Gitanas Nauseda a reconnu la participation des Lituaniens à l’extermination des juifs. Cela a été rapporté par le service de presse du palais présidentiel.

Le président lituanien a reconnu le génocide des Juifs lors de la Seconde guerre mondiale

Le chef de l’Etat a déposé une gerbe sur le monument aux victimes de l’Holocauste et a souligné dans son discours que la seule façon de se réconcilier avec l’histoire est de comprendre et de dire la vérité.

« Nous avons nié, nous étions en colère, nous avons essayé de négocier avec notre conscience, en comptant et en comparant ce qui ne peut être compté ou comparé – la souffrance et la vie des gens. Il était difficile d’admettre que les citoyens de notre État sont morts aux mains des Lituaniens », a déclaré le président.

Gitanas Nauseda a souligné que ce n’est qu’après avoir pris conscience de l’ampleur, des circonstances et de la responsabilité de la tragédie que nous pouvons parler de l’avenir. Il a appelé tous les peuples vivant en Lituanie à construire ensemble un État fort et juste, où il n’y a pas de place pour l’indifférence générale.

La Journée du souvenir des victimes du génocide des Juifs lituaniens est célébrée le 23 septembre. En ce jour de 1943, le ghetto juif de Vilnius a été liquidé et les derniers résidents survivants de Vilnius de nationalité juive ont été tués ou envoyés dans des camps de concentration.

Pendant les années de l’occupation nazie, 90 % de la population juive a été éliminés dans le pays. À bien des égards, l’ampleur du génocide était due au fait que les résidents locaux et les nationalistes lituaniens y avaient participé.

Сommentaires:

Chargement ...