Attaque à Paris: le ministre de l’Intérieur renforce la sécurité dans les synagogues

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré vendredi qu’il avait ordonné un renforcement de la sécurité dans les synagogues à la suite de l’attaque au hachoir à Paris qui a fait deux blessés devant les anciens locaux de Charlie Hebdo.

Attaque à Paris: le ministre de l'Intérieur renforce la sécurité dans les synagogues

« J’ai pris la décision que ce week-end et lundi, lors de fêtes importantes pour nos compatriotes juifs, les synagogues seraient particulièrement protégées », a-t-il déclaré auprès de France2.

Lors de cette interview, M. Darmanin a également jugé que la menace avait été « sous-évaluée » près des anciens locaux de Charlie Hebdo, estimant que l’attaque était un acte de terrorisme islamiste.

Samedi, le principal suspect, un homme de 18 ans qui se présente comme né au Pakistan, a « assumé son acte », le liant à la republication des caricatures du prophète Mahomet par l’hebdomadaire satirique, selon des sources proches de l’enquête.

D’après M. Darmanin, le principal suspect, arrivé en France il y a trois ans alors qu’il était mineur, avait déjà été arrêté en juin en possession d’une arme blanche, « un tournevis ».

Pris en charge par l’aide sociale à l’enfance en région parisienne, à son arrivée en France, il ne présentait « aucun signe de radicalisation » jusqu’à sa majorité, en août dernier.

Présenté comme « itinérant » de sources concordantes, deux de ses domiciles présumés ont été perquisitionnés vendredi, un hôtel social à Cergy, un autre à Pantin, dans la banlieue nord de Paris, où les voisins du suspect l’ont décrit comme un jeune homme « discret » et « poli ».

Сommentaires:

Chargement ...