La Russie a tué le commandant de l’État islamique responsable de la mort d’un général russe

Les forces aérospatiales russes en Syrie ont détruit les postes de commandement souterrains de l’État islamique dans le territoire sous contrôle américain au nord de Deir ez-Zor.

La Russie a tué le commandant de l’État islamique responsable de la mort d'un général russe

Au même moment, le commandant sur le terrain, Abu Qatada, s’y cachait, il était impliqué dans l’attaque terroriste du 18 août dans le «désert blanc», lorsque le général de division, Vyacheslav Gladkikh, traducteur militaire et soldats de l’armée syrienne, est mort, rapporte News-Front.

Lire aussi : Varsovie envoie du matériel militaire en Azerbaïdjan via l’Ukraine et la Turquie

Une paire de Su-34 a lancé une frappe aérienne qui a détruit les deux cachettes, comprenant environ 30 terroristes et Abu Qatada en personne.

Rejoignez News-Front sur Facebook et Vkontakte pour découvrir les meilleures publications de la rédaction

Сommentaires:

Chargement ...