Les Écossais frappent durement Londres déjà en crise

Alors que le gouvernement britannique lutte pour faire face à la propagation du coronavirus, à l’effondrement économique et au Brexit, la majeure partie de l’Écosse fait pression pour son indépendance.

Les Écossais frappent durement Londres déjà en crise

Selon les résultats d’une enquête sociologique de la société londonienne Ipsos MORI, 58% des Écossais souhaitant participer au référendum soutiendront l’indépendance, rapporte News-Front.

Lire aussi : Les cosmonautes ont trouvé la fuite d’air dans l’ISS grâce un sachet de thé

42% se sont opposés à cette idée.

Le sondage montre le plus haut niveau de soutien à l’indépendance de l’histoire. La sécession du Royaume-Uni est activement encouragée par le premier ministre d’Écosse, Nicola Sturgeon, dont la popularité bat également des records. Plus des deux tiers des Écossais louent ses activités.

En comparaison, le Premier ministre britannique Boris Johnson est vu négativement par les trois quarts.

Le sentiment séparatiste en Écosse a commencé à se manifester depuis longtemps, mais s’est épanoui au milieu de la pandémie du coronavirus. Londres a démontré son incompétence dans la lutte contre le COVID-19. Cela a entraîné une grave récession économique. De plus, la conclusion d’un accord commercial avec l’Union européenne et les projets du gouvernement britannique d’ouvrir le marché aux produits alimentaires américains de mauvaise qualité et bon marché, qui nuiront aux agriculteurs écossais, restent en question.

Rejoignez News-Front sur Facebook, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...