Les forces armées ukrainiennes ont intensifié leurs activités de tir à la veille des élections (Vidéo)

La milice populaire de la RPL n’exclut pas une augmentation des tirs de la part des forces de sécurité de Kiev à la veille des élections aux organes du gouvernement local en Ukraine, a déclaré le chef de la milice populaire de la RPL, Yan Leshchenko.

Lire aussi : Augmentation des violations du cessez-le-feu en Syrie

«À la veille des élections aux organes du gouvernement local dans le territoire contrôlé par l’Ukraine, les commandants des brigades des forces armées ukrainiennes continuent de tenter de déstabiliser la situation sur la ligne de contact, remettant en question l’engagement de la partie ukrainienne aux mesures supplémentaires précédemment adoptées pour renforcer et contrôler le régime actuel de cessez-le-feu» , a-t-il déclaré.

Leshchenko a rappelé que « depuis le début de la journée actuelle, les observateurs du bureau de représentation de la RPL au sein du JCCC (Centre commun de contrôle et de coordination du régime de cessez-le-feu) ont enregistré une provocation par les forces armées ukrainienne, violant le deuxième paragraphe du régime actuel de cessez-le-feu » , précisant que « les forces punitives du bataillon mécanisé de la 24e brigade des forces armées ukrainiennes dans la région du village de Louganskoïe ont tiré 11 obus de 120 mm et neuf grenades RPG-7 (à partir d’un lance-grenades antichar portatif) sur la ville de Kalinovka. » .

Les informations sur les victimes et les dommages potentiels sont en cours de clarification.

«Cinq minutes avant le début des bombardements, nos observateurs aux positions de la 24e brigade ont enregistré le mouvement d’un véhicule de type Oural. Selon les données disponibles, ce véhicule a été utilisé pour déplacer une équipe mobile de mortier qui a tiré sur le village de Kalinovka» , a déclaré le chef du département.

Il a ajouté que « l’utilisation de mortiers de 120 mm par l’ennemi a été enregistrée pour la première fois depuis les mesures supplémentaires introduites le 27 juillet 2020 pour renforcer et contrôler le régime actuel de cessez-le-feu » .

« Nous n’excluons pas une augmentation des tirs ennemis à la veille des élections » , a souligné Leshchenko.

Le chef du département a noté que «dans le cadre du mécanisme de coordination, le fait du bombardement a été rapidement communiqué aux représentants de la partie ukrainienne au JCCC».

«Les subdivisions de la milice populaire continuent de surveiller l’ennemi en étant prêt, sur ordre du commandement, à réagir rapidement aux changements de situation» , a-t-il dit.

Rejoignez News-Front sur Facebook, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...