Washington va négocier avec la Syrie la libération de prisonniers

Un haut responsable américain s’est rendu à Damas en Syrie pour des réunions secrètes avec le gouvernement syrien afin de négocier la libération d’au moins deux citoyens américains qui y seraient détenus, a déclaré dimanche un membre de l’administration Trump.

Washington va négocier avec la Syrie la libération de prisonniers

Selon cette source, Kash Patel, un assistant adjoint du président Donald Trump et haut responsable de la lutte contre le terrorisme à la Maison Blanche, s’était envolé pour Damas, a rapporté Reuters.

« Rapatrier les Américains détenus à l’étranger constitue une priorité majeure pour Donald Trump », a déclaré la source sous couvert d’anonymat, confirmant un rapport du Wall Street Journal (WSJ).

Pour l’heure, aucun commentaire n’a été émis par la Maison Blanche ni le Département d’Etat.

Selon le journal, il s’agit d’une première rencontre entre un responsable américain et le gouvernement syrien depuis plus d’une décennie.

Washington espère négocier la libération d’Austin Tice, un journaliste indépendant disparu alors qu’il était en reportage en Syrie en 2012 et celle de Majd Kamalmaz, un thérapeute syro-américain arrêté à un poste de contrôle en 2017, a indiqué le quotidien, précisant qu’au moins quatre autres Américains seraient détenus par le gouvernement syrien.

Donald Trump aurait par ailleurs adressé un courrier à Bachar el-Assad en mars dernier, proposant un « dialogue direct » concernant Tice, a affirmé le journal, mais d’après cette source, les pourparlers avec la Syrie ne sont pas allés très loin, Damas exhortant Washington à retirer toutes ses forces du pays.

Сommentaires:

Chargement ...