Londres et Bruxelles poursuivent leur partie de ping-pong

L’Union Européenne et le Royaume-Uni et Bruxelles ont poursuivi mardi leur partie de ping pong. Ils se sont appelésA mutuellement à faire un pas l’un vers l’autre pour débloquer les négociations commerciales post-Brexit, plus enlisées que jamais.

Londres et Bruxelles poursuivent leur partie de ping-pong

Le négociateur européen sur le Brexit, Michel Barnier, s’est entretenu dans l’après-midi avec son homologue britannique, David Frost, pour tenter de débloquer la situation.

«Mon message: nous devrions tirer le meilleur parti du peu de temps qu’il nous reste. Notre porte reste ouverte», a-t-il twitté à l’issue de ce coup de fil.

Downing Street a parallèlement fait savoir que la discussion avait été «constructive», mais que «la situation» restait «la même qu’hier». Les deux responsables sont cependant convenus de rester en contact, selon des sources proches des discussions.

Ils s’étaient déjà parlés lundi: Michel Barnier avait alors affirmé que l’UE restait «disponible pour intensifier» les discussions, pour la première fois «sur la base de textes juridiques». Mais Downing Street s’était limité à prendre «note» de cette proposition, réclamant un «changement fondamental d’approche de l’UE».

Сommentaires:

Chargement ...