Une femme a donné naissance à un enfant de son amant et a obligé son mari à payer une pension alimentaire

Le tribunal finlandais a ordonné au résident de la ville d’Espoo de payer une pension alimentaire pour le beau-enfant. Le journal local Helsingin Sanomat rapporte.

Une femme a donné naissance à un enfant de son amant et a obligé son mari à payer une pension alimentaire

L’épouse a donné naissance à un enfant en 2014. Deux ans plus tard, il s’est avéré que le père biologique du nouveau-né n’était pas son mari, mais son amant. En apprenant la trahison, l’homme a demandé le divorce. Il a demandé au juge de supprimer ses obligations paternelles, y compris le paiement d’une pension alimentaire. Sa demande a été rejetée.

Le tribunal a jugé que l’homme avait demandé une dispense de pension alimentaire pour enfants plusieurs mois en retard. Selon la loi finlandaise, un citoyen a deux ans pour renoncer à la paternité si l’enfant n’a pas de lien biologique avec lui. Cette période est prolongée s’il existe des raisons impérieuses.

L’homme a affirmé qu’il avait appris tardivement l’infidélité de sa femme et avait eu du mal à traverser la procédure de divorce. Selon lui, il a souffert de stress émotionnel et a donc retardé le test ADN. Le tribunal n’a pas jugé ces raisons suffisamment solides pour faire droit à la demande.

Plus tard, la femme a intenté une action en justice contre son ex-mari et lui a fait payer 308 euros (28 200 roubles) par mois de pension alimentaire jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de la majorité. En outre, l’homme a été condamné à couvrir les frais de justice de l’épouse infidèle.

L’histoire a scandalisé les Finlandais. «Cela dépasse déjà toutes les frontières», «La règle de droit finlandaise est un gâchis complet», «La législation finlandaise nécessite des changements. Où est l’égalité ici? Le droit d’un père à son enfant? Un enfant juste sur son père? Une sorte de non-sens! »- ont écrit les internautes.

La Finlande est considérée comme le leader mondial de la promotion de l’égalité et des droits des femmes. Le pays défend activement l’égalité des sexes. En 1906, les autorités finlandaises ont été les premières au monde à accorder aux femmes les pleins droits politiques.

Rejoignez News-Front sur Facebook, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...