Le gouvernement espagnol de gauche fait face à une motion de censure

Le parlement espagnol a commencé mercredi à débattre d’une motion de censure déposée par l’extrême droite contre le gouvernement de gauche dirigé par le socialiste Pedro Sanchez.

Le gouvernement espagnol de gauche fait face à une motion de censure

Cette motion n’a aucune chance d’être votée, le parti Vox, qui l’a déposée devant le Congrès des députés, ne disposant que de 54 élus sur un total de 350.

Son principal intérêt est de savoir si le Parti populaire (opposition de droite) votera contre la motion de censure pour prendre ses distances avec l’extrême-droite ou préférera s’abstenir, afin de ne pas braquer l’électorat de Vox.

Chargé d’introduire la motion de censure élaborée par son parti, le député de Vox Ignacio Garriga a accusé le Premier ministre Pedro Sanchez d’être «le symbole du mensonge et de l’escroquerie», soulignant «la nécessité de convoquer des élections». «Ce gouvernement est responsable de la pire gestion de la pandémie (de Covid-19) du monde entier», a-t-il encore lancé, accusant Pedro Sanchez d’avoir «caché» au pays l’arrivée de ce qu’il a qualifié de «virus chinois».

Avec quelque 35’000 décès et près d’un million de cas, l’Espagne est l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie de Covid-19.

Сommentaires:

Chargement ...