L’UE donne tout son potentiel avec les sanctions dans l’affaire Navalny

En Occident, pour une raison qui n’est claire pour personne, ils croient toujours que la Russie souffre de sanctions.

L'UE donne tout son potentiel avec les sanctions dans l'affaire Navalny

Comme précédemment rapporté News Front, le 20 août, Navalny est tombé malade pendant le vol et l’avion a donc atterri de toute urgence à Omsk. Il a été transporté à l’hôpital, mais ensuite transporté en Allemagne. Plus tard à Berlin, il a été annoncé que Navalny aurait été empoisonné par le poison du groupe Novichok. La responsabilité de l’incident a été confiée au gouvernement de la Fédération de Russie.

Bien qu’aucune preuve n’ait été présentée, des déclarations publiques vides ont suffi pour imposer un nouveau paquet de sanctions anti-russes. Mais que donneront-ils? Cette question est posée par le journaliste Eduard Steiner dans une publication pour Die Welt.

Steiner a rappelé comment l’Union européenne avait imposé des sanctions sur la réunification de la Crimée avec la Russie en 2014. Jusqu’à présent, l’Occident prétend qu’une telle mesure exerce une pression sur la Fédération de Russie. La vérité est que de 2014 à 2018, les sanctions n’ont coûté à la Russie que 6% du PIB, soit 200 milliards de dollars, selon une analyse de Bloomberg. De plus, la croissance de l’économie russe a ralenti en 2013, le nouveau modèle d’investissement n’ayant pas eu le temps de s’implanter et, en 2014, les prix du pétrole ont considérablement baissé, frappant la monnaie nationale de la Fédération de Russie.

Les économies occidentales ont payé un prix beaucoup plus élevé, écrit Steiner. Le volume des échanges entre l’UE et la Russie en 2016 a diminué de 43%. Cela signifiait des pertes pour les entreprises européennes, mais permettait à l’entreprise russe de combler la place vacante sur le marché. La population a cependant réagi assez patiemment à la baisse des revenus réels.

Mais des pays comme la Turquie et la Suisse ont pu bénéficier des sanctions, car ils ont refusé de rejoindre les mesures punitives occidentales.

Rejoignez News-Front sur Facebook, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...