Kiev n’est pas content des fouilles archéologiques russes en Crimée

Kiev a déclaré une vive protestation à la Fédération de Russie suite au début fouilles archéologiques dans la vallée d’Almina et dans la ville de Sébastopol, antamées par les savants russe.

Kiev n'est pas content des fouilles archéologiques russes en Crimée

Cette information a été rapporté par le service de presse de la diplomatie ukrainienne.

Selon l’agence RBK-Ukrqine, le Ministère ukrainien des affaires étrangères a rappelé que conformément aux dispositions de la Convention pour la protection des biens culturels, la Fédération de Russie, « en tant que puissance occupante, doit respecter les biens culturels en Crimée ».

Il est à noter que la protestation de Kiev est née sur le fond de la découverte en octobre dernier de plusieurs sépultures de soldats français et russes portés disparus ont eu lieu lors des combats à Sébastopol et sur la rivière Alma pendant la guerre de Crimée) de 1853 – 1856.

Rappelons qu’à présent la péninsule de Crimée est une partie intégrante de la Russie, en vertu des résultats du référendum de 2014 où les Criméens à majorité écrasante ont voté pour le rattachement en ce territoire et la Russie.

Par contre, Kiev ne reconnaît pas ces résultats, mais la Russie déclare à plusieurs reprises que la question du retour de la Crimée sous la bannière ukrainienneest pour toujours close.

Сommentaires:

Chargement ...