Kiev a trouvé de la propagande russe dans les livres pour enfants

Le Comité d’État ukrainien de la télévision et de la radio (Goskomteleradio) a interdit l’importation de trois titres de livres pour enfants, imprimés en Fédération de Russie, considérant qu’ils contiennent de la «propagande russe».

Kiev a trouvé de la propagande russe dans les livres pour enfants

Cela a été rapporté par le service de presse du département. Comme indique dans le comité, l’édition « Makhaon-Ukraine » s’est vu refuser l’importation en Ukraine afin de distribuer trois titres pour enfants par de la maison d’édition russe « Azbuka-Atticus », qui « propagent » la Fédération de Russie, ainsi que «le régime totalitaire communiste et ses symboles».

En particulier, il s’agit du livre pour enfants « Transport » de la série « Développer un bébé », dans lequel les spécialistes du département ont trouvé un char russe et des symboles communistes. Dans une autre édition, « La tirelire de connaissances inestimables : inventions, faits, découvertes » dans le chapitre sur l’exploration spatiale, il y a une illustration du drapeau d’État de la Russie. Selon le Comité d’État de la télévision et de la radio, cela «induit en erreur les enfants» et attribue «les mérites d’autrui» à la Fédération de Russie.

Le troisième titre est « Pourquoi le ciel est-il bleu ? ». Les experts du département y ont trouvé une description du drapeau russe.

Auparavant, il était devenu connu que les bibliothèques d’Ukraine achèteraient de la littérature anti-russe pour 87 millions de hryvnia. Parmi eux, on trouve des publications telles que « Armée horrible » de Larisa Nitsa, « Vie » d’Oleg Sentsov, « Guerre et Mythe. Seconde Guerre mondiale inconnue» de Volodymyr Vyatrovitch et d’autres œuvres.

Сommentaires:

Chargement ...