Les jeunes arméniens ont protesté devant TF1 à Paris

Barrières dressées, portes closes, CRS à proximité, la jeunesse arménienne, venue en nombre, a fait le siège du building de TF1 en protestation contre le reportage de Liseron Boudoul diffusé lors du JT de 20h le 22 octobre sur la première chaîne.

Un reportage tourné en Azerbaïdjan où le mot complaisance envers les autorités de ce pays ne serait qu’un euphémisme vu le traitement outrageusement partial de la journaliste, qui, à tout le moins, n’a pas eu la descence et l’honnêteté déontologique de mettre perspective les tenants et aboutissants historiques qui se prévalent de cette situation inique entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan. Ni même d’évoquer la présence de djihadistes sur le terrain, se bornant à des images dénuées d’intérêt journalistique, mais dont la teneur a eu pour conséquence la tromperie des 6 640 000 téléspectateurs devant leur écran ce soir là.

Сommentaires:

Chargement ...