Washington menace Ankara après des tests de missiles russes

Washington a condamné vendredi le test de système de missiles russes S-400 exécuté par Ankara, et averti que les relations de défense avec cet allié stratégique, membre de l’Otan, risquaient d’en être « gravement » affectées.

« Le ministère américain de la Défense condamne dans les termes les plus forts le test effectué le 16 octobre par la Turquie du système de défense aérienne S-400, un test confirmé aujourd’hui par le président » Recep Tayyip Erdogan, a indiqué un porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman.

« Notre position a toujours été claire et elle n’a pas changé: un système S-400 opérationnel n’est pas compatible avec les engagements pris par la Turquie en tant qu’allié des Etats-Unis et de l’Otan », a-t-il ajouté.

« Nous nous opposons à ce que la Turquie teste ce système, cela risque d’avoir des conséquences graves pour nos relations de défense », a averti le porte-parole.

Сommentaires:

Chargement ...