Les restes de prisonniers de guerre soviétiques réinhumés en Lettonie

Au cimetière de la ville lettone de Rezekne, les restes de prisonniers de guerre soviétiques ont été réenterrés, découverts au printemps lors de l’amélioration de la zone de parc.

L’événement funéraire a été organisé par l’ONG « Légende » et l’administration de la ville.

La cérémonie a été suivie par le maire de Rezekne Alexander Bartachevitch, l’attaché militaire de Russie en Lettonie Ruslan Ouchakov, le consul général de Russie à Daugavpils Yevgeny Kolesnikov et d’autres responsables.
Selon la députée du Sejmas letton, Regina Lotchmélé, à l’automne 1941, des milliers de prisonniers de guerre soviétiques ont été aidés par des résidents locaux.

«Les prêtres orthodoxes étaient autorisés à voir les prisonniers de guerre, qui leur apportaient de la nourriture, communiquaient avec eux, mais après cela, les Allemands ont décidé de mettre fin à toute communication avec les résidents locaux. Et les prisonniers de guerre ont commencé à mourir en masse : ils ont simplement gelé à cause du froid, des maladies – parce qu’il y avait des poux dans les casernes et de la faim», a déclaré Mme Lotchmélé.

Comme l’a noté le consul général de Russie à Daugavpils Evgeny Kolesnikov, la majeure partie des restes de prisonniers de guerre enterrés dans le parc reste intacte. Selon la décision de la Douma de la ville, ils sont censés être laissés au même endroit, au mémorial aux victimes du camp du Stalag 347, donnant à cet enterrement le statut de militaire.

«Il y a des gens qui ont mis fin à leurs jours ici, dans le camp de prisonniers de guerre de Rezekne, cela est documenté et confirmé par d’autres documents qu’il y avait vraiment de telles personnes, qu’elles ont servi dans les rangs de l’Armée rouge. Aujourd’hui, nous avons plusieurs dizaines de noms », a déclaré le diplomate.

Il a ajouté que le consulat poursuivra le travail de recherches des noms des prisonniers de guerre morts et des preuves documentaires de ce qui s’est passé dans la ville pendant la Seconde Guerre mondiale.

Сommentaires:

Chargement ...