La France doit cesser son ingérence dans les affaires des musulmans

« Insulter le Prophète d’Islam est une insulte à tous les prophètes et aux valeurs humaines et une violation des codes éthiques », a déclaré aujourd’hui le président de l’Iran lors d’une réunion du cabinet.

La France doit cesser son ingérence dans les affaires des musulmans

« L’Europe et la France, si elles cherchent vraiment l’établissement de la paix et la fraternité dans la société humaine, doivent cesser de s’immiscer dans les affaires internes des musulmans. La mission du prophète d’Islam n’était pas seulement de guider la communauté musulmane, mais le prophète était le professeur d’humanité. Il apportait de la miséricorde à tous les êtres humains », a ajouté M. Rohani.

Le Président de la République islamique d’Iran a ajouté: « Dans le monde d’aujourd’hui, nous voyons que la science est devenue un privilège et que la justice et la non-discrimination sont considérées comme des valeurs importantes. Ce sont les valeurs que le grand prophète de l’Islam a apportées à l’humanité. »

Hassan Rohani a poursuivi: « Nous voyons une sorte d’unité entre toutes les religions divines à travers le Coran. Dans le Saint Coran, dans différents versets, les noms des autres religions et les noms des autres prophètes sont mentionnés. Être musulman ne signifie pas que nous acceptons seulement la prophétie du prophète de l’Islam, mais nous acceptons également la prophétie dans les autres religions. Nous respectons tous les prophètes divins, ceux dont les noms existent dans le Coran ou ceux dont les noms ne sont pas mentionnés dans le Coran. Ils sont les prophètes de tous les musulmans. »

« Nous pouvons vivre ensemble et avoir la paix et la stabilité lorsque nous nous respectons réciproquement. Le manque de respect envers un prophète n’est pas de l’art. Il est anti-valeur et encourage la violence. Ce n’est pas un art de provoquer les sentiments de millions de musulmans et de non-musulmans. Étonnamment, ceux qui revendiquent l’art et la démocratie encouragent la violence, bien qu’ils le fassent involontairement. », a souligné le président Rohani.

Evoquant l’instrumentalisation des débats sur la liberté de presse et la liberté d’expression, le Dr. Rohani a poursuivi: « La liberté ne signifie pas la suspension de la morale. La liberté peut être bénéfique pour la société lorsqu’elle s’accompagne du respect de toutes les valeurs. Sous prétexte de la liberté, nous ne pouvons abandonner l’éthique et les valeurs. »

« Les Européens et tous ceux qui vivent à l’Orient et à l’Occident doivent au Prophète d’Islam qui était l’enseignant de l’humanité. Pour ceux qui revendiquent les droits de l’homme, la morale et la culture, il est étonnant d’encourager les autres à insulter les grandes figures de l’humanité. Les Occidentaux doivent comprendre que le Prophète est aimé par tous les musulmans et toutes les nations libres du monde entier. », a précisé le Président de la République islamique d’Iran.

« Tous les problèmes qui ont été créés, tous les ressentiments qui ont surgi dans les cœurs, sont dus à l’oppression et à l’ingérence inappropriée des occidentaux dans les affaires des musulmans. Dans le monde d’aujourd’hui, ils oppriment les musulmans, par exemple au Yémen où les pauvres et les personnes innocentes sont sous les bombes des avions occidentaux. », a conclu le Dr. Hassan Rohani.

Сommentaires:

Chargement ...