Quatre migrants, y compris deux mineurs meurent dans la Manche en tentant la traversée

Deux enfants de 5 et 8 ans et deux adultes se sont noyés, mardi, dans un naufrage d’une petite embarcation de migrants dans la Manche. Une enquête est en cours pour identifier les causes de ce drame.

Quatre migrants, y compris deux mineurs meurent dans la Manche en tentant la traversée

C’est un nouveau drame dans la Manche : quatre morts, dont deux enfants de 5 et 8 ans, ont perdu la vie, après le naufrage de leur bateau en route vers les côtes anglaises, a fait savoir la préfecture du Nord, mardi 27 octobre.

Prévenus dans la matinée, les secours avaient d’abord découvert le corps d’un homme et tenté de ranimer trois personnes en arrêt cardio-respiratoire, qui ont finalement succombé.

Quinze rescapés — hommes, femmes et enfants de nationalité iranienne, selon les premiers éléments — ont été répartis dans les hôpitaux de Calais et de Dunkerque, dont un homme en urgence absolue, mais dont le pronostic vital n’est plus engagé.

L’embarcation, apparemment un bateau de pêche-promenade, avait été signalée en train de se retourner et de couler vers 9 h 30, par gros temps, par un plaisancier anglais, déclenchant une vaste opération de recherches, qui a mobilisé six embarcations et trois moyens aériens.

Les recherches ont été arrêtées à la tombée de la nuit, sans avoir permis de retrouver d’autres éventuels naufragés, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

À la mi-journée, le sous-préfet, Hervé Tourmente, avait indiqué que le nombre exact des passagers restait à préciser, « de 19 à 20 ». Selon des témoignages de rescapés, un nourrisson pourrait avoir disparu, avait-il ajouté lors d’un point de presse.

Сommentaires:

comments powered by HyperComments