La Turquie réaffirme sa participation à la mission de maintien de la paix au Karabakh

La Turquie, malgré les démentis, réaffirme que les forces armées turques participeront à la mission de maintien de la paix au Haut-Karabakh.

La Turquie réaffirme sa participation à la mission de maintien de la paix au Karabakh

« La Turquie participera au processus de contrôle et d’observation du respect des accords sur le Karabakh. L’armée turque agira dans le cadre d’une mission conjointe de maintien de la paix » , a déclaré l’agence de presse Anadolu citant le chef du ministère turc de la Défense Hulusi Akar.

Le 10 novembre, les dirigeants de la Russie, de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie, Vladimir Poutine, Ilham Aliyev et Nikol Pashinyan, ont signé une déclaration commune sur la cessation complète des hostilités au Haut-Karabakh. Selon le communiqué, un certain nombre de régions passent sous le contrôle de l’Azerbaïdjan, les parties échangent des prisonniers, des soldats de la paix russes sont déployés le long de la ligne de contact et le long du couloir de Lachin reliant le Karabakh à l’Arménie.

Le président turc Tayyip Erdogan a déclaré le 11 novembre qu’Ankara et Moscou ont signé un mémorandum sur un centre de contrôle du cessez-le-feu au Karabakh, ils prendront part à une « mission conjointe de maintien de la paix ». Auparavant, l’attaché de presse du président russe Dmitri Peskov a déclaré que Moscou et Ankara travailleraient sur le Karabakh à travers le centre de surveillance sur le territoire de l’Azerbaïdjan, « il n’était pas question de forces conjointes de maintien de la paix ».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments