L’armée britannique parachute son chef d’état-major au mauvais endroit et le perd

Le chef d’état-major interarmes britannique s’est perdu lors d’exercices militaires, le 10 novembre, car il avait été projeté au mauvais endroit, rapporte le journal The Sun. Or, l’armée a nié sa disparition, insistant sur le fait que le général était un opérateur «très compétent» et qu’il n’était simplement «pas là où ils l’attendaient».

L’armée britannique parachute son chef d’état-major au mauvais endroit et le perd

Mardi 10 novembre, plus de 2.000 soldats britanniques ont participé à une journée d’exercices militaires dans une zone d’entraînement près de Salisbury.

Le chef de l’état-major interarmes britannique, le général Mark Carleton-Smith, devait s’y rendre pour soutenir le moral des militaires, mais il a disparu après que son hélicoptère Wildcat l’a largué dans le mauvais champ, a rapporté mercredi le Sun, citant une source de la Défense.

Selon le journal, ceux qui devaient l’accueillir ont paniqué en voyant l’hélicoptère voler sans apercevoir le général ni ses aides. D’autant que les soldats ne sont parvenus à joindre aucun d’entre eux par téléphone portable, car ils se trouvaient dans une zone sans signal.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...