l’Iran dénonce des «informations fabriquées» par les USA et Israël

Selon le ministère iranien des Affaires étrangères, les États-Unis et Israël tentent de «rejeter d’eux la responsabilité des actes criminels» des terroristes dans la région grâce à des «informations fabriquées» sur la présence de membres d’Al-Qaïda* en Iran.

l’Iran dénonce des «informations fabriquées» par les USA et Israël

Après la publication de l’article du New York Times dans lequel le journal annonce l’assassinat à Téhéran au mois d’août d’un haut responsable d’Al-Qaïda*, le ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté les informations sur la présence dans le pays de membres de ce groupe terroriste.

«Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, rejette fermement la présence de tout membre de ce groupe en Iran et recommande aux médias américains de ne pas croire aux scénarios hollywoodiens des autorités américaines et sionistes», est-il indiqué dans un communiqué.

Tout en affirmant qu’Al-Qaïda représente le «fruit d’une politique erronée des États-Unis et de leurs alliés dans la région», Saeed Khatibzadeh a souligné que Washington et Israël «essaient de rejeter d’eux la responsabilité des actes criminels d’Al-Qaïda et d’autres groupes terroristes dans la région et lient l’Iran à ces groupes par des mensonges et des fuites d’informations fabriquées de toutes pièces aux médias».

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...