Le Royaume-Uni interdit la vente de voitures tournant à l’essence

Le Royaume-Uni prévoit d’interdire la vente de voitures neuves à essence et diesel dans le pays à partir de 2030, écrit The Guardian.

Le Royaume-Uni interdit la vente de voitures tournant à l'essence

Selon les sources de la publication, le Premier ministre Boris Johnson l’annoncera officiellement dans un avenir proche. Le gouvernement britannique espère que cela revitalisera le marché des véhicules électriques et aidera le pays à atteindre ses objectifs climatiques, notamment en réduisant les émissions de gaz à effet de serre à zéro d’ici 2050.

Lire aussi : La Russie analyse ses contacts avec l’administration Trump

Malgré une popularité croissante (la demande a plus que doublé au cours de l’année écoulée), les véhicules électriques ne représentent toujours que 7% de tous les véhicules neufs achetés au Royaume-Uni en octobre. L’année prochaine, le gouvernement devrait allouer environ 500 millions de livres sterling à des bornes de recharge pour voitures électriques, écrit le journal.

Auparavant, on a appris que les autorités californiennes prévoyaient d’interdire la vente de voitures et de camions neufs à moteur à essence à partir de 2035. L’État représente environ 11 pour cent de toutes les ventes de voitures aux États-Unis.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

Chargement ...